J'AI MEME RENCONTRE DES TZIGANES HEUREUX


De Aleksandar Petrovic
Sortie le 15 novembre 2017


De nombreux Tziganes vivent dans la vaste plaine de la Voïvodine, en Serbie, où ils exercent de petits métiers. Vivant de son commerce de plumes d'oie, Bora, jeune et insouciant, se veut libre mais il est marié à une femme plus âgée. Il rencontre Tissa une jeune sauvageonne, et s'éprend d'elle. Mais Mirta, beau-père de Tissa, déjà son rival en affaires, devient aussi son rival en amour.

Fiche Technique

Yougoslavie - 1967 - 82 mn - 1.66 - couleur
langues : romani, serbe - sous-titres : français
visa : 33552

Grand Prix Spécial du Jury
Prix de la Critique Internationale - FIPRESCI
FESTIVAL DE CANNES 1967

Sélection officielle
OSCAR du meilleur film étranger 1968

Sélection officielle
GOLDEN GLOBES, meilleur film en langue étrangère 1968

De par sa modernité et sa force, les répercussions de ce film
sont immenses, marquant l’image du peuple tzigane autant que l’imaginaire d’un Emir Kusturica. Distribué et défendu à l’époque par Claude Lelouch, ce film mythique d’un immense réalisateur,
invisible depuis 30 ans, renaît enfin sur les écrans français !

.......................................................................................................................

DCP
• DCP physique
• DCP dématérialisé
(CINEGO, GLOBCAST, INDE-CP)

.........................................................................................................................

DOCUMENTS D'ACCOMPAGNEMENT

AU STOCK DS SARCELLES

• AFFICHES (120 x 160), AFFICHETTES (40 x 60)
• 4 PAGES - gratuits sur demande

SUR LE SITE DE MALAVIDA

• VISUELS
• DOSSIER DE PRESSE
• 4 PAGES
Avec le soutien de l'AFACE - film culte

Sélection - Festival de Cannes - Cannes Classics 2017
Sélection - Festival Lumière 2017
Sélection - Festival d'Arras 2017
Sélection - Festival CINEMED 2017

« Sous une bonne dose de raki, les Tziganes heureux nous emportent dans une tempête de sentiments & de danses folles où la mélancolie nous attrape à la gorge, nous entraîne au cœur des noces de l’amour et de la haine,
nous laissant tout à la fois blessé & habité » 
LIBERATION

« Véritable fête de couleurs et de folie libertaire, il y a dans ce film un éloge de la liberté et une évidente joie à filmer ces enfants du vent »
L’OBS

« Les Tziganes heureux s’affirme comme le grand film, furieux et turbulent, sur la condition tzigane. (…) Une immersion sans la moindre forme de romantisme ou d’idéalisation dont le film tire des accents pasoliniens »
LE MONDE

« Une folle énergie et une soif de liberté insolente »
DVD CLASSIK

« Une immersion dans le monde joyeux, baroque, tragique, mélancolique des Tziganes, c’est un film d’une audace -1967 !- en terme de mise en scène, c’est un film surréaliste, c’est un film poétique, c’est un film à redécouvrir absolument ! »
FRANCE MUSIQUE

« Une sensation de liberté qui est aussi celle de son art, qui refuse les entiers balisés de la narration académique. En ce sens, le film s’inscrit dans le courant des nouvelles vagues qui ont bousculé la grammaire cinématographique dans les années 60 »
A VOIR A LIRE

« Toute l’énergie du film, sa musique, son ton, son rythme sont
comme l’habit d’une œuvre dont la forme épouse la nature même
du peuple tzigane auquel il rend hommage »
CULTUROPOING

« Une beauté à la Rimbaud, convulsive et inimaginable ; une beauté d'éclair, de tonnerre, de soleil brûlant, de vie frénétique, de vérité, de chansons, de danses, de personnages passionnants, de rires qui éclatent, de voix, une folie douce et une folie furieuse, beauté fabuleuse de ce film, beauté du film de notre art, de notre passion. »
LES NOUVELLES LITTERAIRES - Pierre Ajame

« L'éclatement violent des couleurs, la photographie des vieilles femmes ridées, fumeuses de pipes, l'explosion de la danse et du chant quand le soir tombe
sur le paysage noyé et que les estaminets se remplissent, les piaillantes querelles de ménages privées ou publiques, la truculence d'un vieux moine qui vend le duvet de ses matelas, la ronde folle et obstinée des troupeaux d'oies parmi
la symphonie multicolore des masures, voilà bien la poésie des apparences…
La réussite plastique n'a pas tué la vie : c'est donc gagné. »
JEUNE CINEMA - Jean-Loup Passek

Documents à télécharger

Tziganes heureux © Malavida_Photo 1.jpg
Tziganes heureux © Malavida_Photo 2.jpg
Tziganes heureux © Malavida_Photo 3.jpg
Tziganes heureux © Malavida_Photo 4.jpg
Tziganes heureux © Malavida_Photo 5.jpg
Tziganes heureux © Malavida_Photo 6.jpg
Tziganes heureux © Malavida_Photo 7.jpg
Tziganes heureux © Malavida_Photo 8.jpg
Tziganes heureux © Malavida_Photo 9.jpg
Tziganes heureux © Malavida_Photo 10.jpg
70e Festival de Cannes_Cannes Classics 2017.jpg
Tziganes heureux_dossier de presse.pdf
4 pages - recto Tziganes heureux / verso Rêves en rose.pdf
affiche 40 x 60.pdf
Tziganes heureux - affiche jpeg.jpg
Tziganes heureux_revue de presse.pdf