AH CA IRA !

By : Miklós Jancsó

HONGRIE, 1968, PAL, 2.35 - 80
2, COULEUR, mono
13.00 €


Hongrie 1947. La rencontre de lycéens du public avec ceux d'un collège catholique, encadrés par des prêtres, suscite le dialogue, mais les divisions prennent vite le dessus... Les autorités communistes font cesser cette tentative et arrêtent les élèves catholiques. Le secrétaire général du lycée d'Etat, indigné, réussit à les faire libérer, mais il est ensuite forcé à démissionner...



Dans Ah, ça ira !, la stylisation de la narration typique du cinéma de Jancsó atteint un sommet. Le film est conçu comme un ballet où chaque geste a une signification politique précise. Le symbolisme des images et des couleurs répond à celui de la bande sonore, poème d'une beauté absurde, choc de déclarations enflammées et de chants entonnés en chœur.
Jancsó s'intéresse avant tout à l'histoire de son pays, et son cinéma, au contenu fortement métaphorique, est d'abord politique. La thèse est évidente : Plus le pouvoir est absolu, plus il corrompt. Et il ne peut être au service de rien d'autre que sa propre perpétuation, certainement pas de la liberté du peuple.

Après des études de droit, d'ethnographie et d'histoire de l'art, Miklós Jancsó (1921-2014), diplômé de l'Ecole de Cinéma de Budapest en 1951, travaille sans relâche à une œuvre forte et unique. Il développe un style et une originalité exceptionnelles, avec des chefs d’oeuvres tels que Les Sans-Espoir (1965), Rouges et Blancs (1967), Psaume Rouge (1972).






Watch a video excerpt :
Ha Ca Ira