ALOUETTES, LE FIL A LA PATTE

De : Jiri Menzel

Avec : Rudolf Hrusinsky, Vaclav Neckar, Jitka Zelenohorska, Vlastimil Brodsky

Tchécoslovaquie, 1969, PAL, Langue: Tchèque , sous-titres : Français - 90 mn
zone 2, Couleur, mono
15.00 €


Titre original: SKRIVANCI NA NITI
Titre anglais : LARKS ON A STRING

Version originale tchèque sous-titrée en français

Années 50. Dans un dépôt de ferraille travaillent des prisonnières, condamnées pour avoir tenter de quitter illégalement le pays et des hommes soupçonnés de ne pas s’enthousiasmer pour le régime. Tout ce petit monde suit avec compréhension l’amour de Pavel pour la jeune prisonnière Jitka. Lors d’un conflit avec la direction, le communiste Mlikar, le seul volontaire , devient leur porte parole. Mais il est rapidement arrêté, et disparait.

Un des meilleurs films de Jiri Menzel. Après le succès des TRAINS ETROITEMENT SURVEILLES, il adapte -avec son auteur - une nouvelle de Bohumir Hrabal : « Vends maison ou je ne veux plus vivre », mais le film est terminé en pleine normalisation. Il sera donc interdit jusqu’en 1989, et c’est la redécouverte et la consécration au Festival de Berlin 1990, quelques mois après la chute du Mur. Aujourd’hui, ce chef d’œuvre n’a pas pris une ride.

Le film est irrésistible de drôlerie, entre tendresse et dérision. Il jongle entre dialogues poétiques et sarcastiques, entre désir amoureux et sous-texte politique, menant ses personnages – comme toujours des anti-héros- jusqu’à la tragicomédie, soignant avec malice les détails de la vie quotidienne. On n’est pas loin de Chaplin. Le ton est iconoclaste mais tendre. Un fantastique loufoque à la Kafka dénonce l’oppression obtuse de toutes les dictatures, et de leur « rééducation ». Toujours d’actualité…


Jiri Menzel :
Un des cinéastes tchèques les plus importants, dont la carrière est émaillée de réussites artistiques et de succès publics, et marquée par la collaboration avec Bohumir Hrabal . Formé à la FAMU, il démarre comme comédien. En 1965, il réalise un des segments du film LES PETITES PERLES DU FOND DE L'EAU. TRAINS ETROITEMENT SURVEILLES lui apporte une reconnaissance internationale, avec un Oscar en 1966. Les événements de 1968 interrompent sa carrière, qu’il ne reprend qu’en 1975. Il signe depuis des films qui illustrent un point de vue mordant sur ses contemporains (MON CHER PETIT VILLAGE, 1986)

Bonus : chapitrage - livret 16 pages : interview de Jiri Menzel par A. Liehm (1968)

Ours d'Or Festival de Berlin 1990




Voir un extrait en vido :
Extrait "Alouettes Le Fil a la Patte" par malavidafilms