DIALOGUE 20 40 60

De : Jerzy Skolimowski, Peter Solan, Zbynech Brynych

Avec : Jean-Pierre Léaud
Pologne, tchécoslovaquie, 1968, 1.37 - 76 min
zone 2, Noir et blanc, Mono
13.00 €


Adam, idole rock adulée des jeunes, rentre chez lui après un concert endiablé. Une surprise de taille l’attend : un couple d’inconnus a pris possession de son appartement pour y passer sa nuit de noces ! Après un échange houleux, Adam reste seul dans son appartement dans l’attente du retour de son épouse volage…


Dans ce mythique film collectif, trois cinéastes interrogent l’évolution du sentiment amoureux au fil des âges, à travers trois générations. Trois moments de la vie, trois segments, trois discours amoureux construits autour de dialogues identiques. Exercice de style (proche de ceux de Raymond Queneau), Dialogue 20-40-60 observe la figure du couple en crise sur un ton mi-burlesque mi-onirique. Jerzy Skolimowski retrouve Jean-Pierre Léaud qu’il avait déjà dirigé un an plus tôt dans Le Départ.

Jerzy Skolimowski: « A partir de personnages de trois générations différentes, nous avons écrit les dialogues sur quelques pages avec pour règle de ne pas les modifier, ne serait-ce d’un mot. Aucun d’entre nous ne savait ce que l’autre était en train de faire et le tournage prit deux semaines. Mon film était un labyrinthe linguistique : mon épouse jouait en anglais, Léaud, en français et personne ne se comprenait. Le résultat final fut doublé en tchèque. C’était une sorte de ‘‘cinema joke !’’ ».