IMAGES D'OSTENDE

De : Henri Storck

Belgique, 1929, 97 mn
DVD zone 2, N&B,


Indisponible à la vente actuellement


Titre anglais : IMAGES OF OSTEND

1 DVD et 1 Blu-ray
Version originale (français et néerlandais) sous-titrée en néerlandais et en anglais

Cette édition propose sept films ostendais réalisés par Henri Storck + un film de Luc de Heusch (IMAGES DE HENRI STORCK).

Henri Storck (Ostende 1907 - Bruxelles 1999) a traversé toute l'histoire du septième art, passant du muet au parlant, de l'expérimental au film de commande. Il est reconnu comme l'un des pionniers du cinéma belge et un incontournable du documentaire. Témoin de son temps, il a réalisé des films engagés, mais aussi des courts métrages poétiques et expérimentaux, des films sur l'art, et un long métrage de fiction. Son œuvre compte 70 films, parmi lesquels une série de documents, présentés sur ce DVD, sur sa ville natale d'Ostende dont il a été le chroniqueur et qui est restée, pour lui, la reine des plages.
IMAGES D'OSTENDE aborde les dunes, le port, les vagues avec un œil d’artiste et une grammaire de cinéaste. Avec son film suivant UNE PECHE AU HARENG (1930), c’est plutôt l’autre œil qui travaille, celui du documentariste. Celui-ci a de la chance, à la description du travail des pêcheurs s’ajoute l’animation des garde-côtes, le chalutier s’étant retrouvé dans les eaux territoriales françaises.

Contenu du DVD/Blu-ray :

IMAGES D'OSTENDE (1929-1930, 11 min.)

Bonus : les courts métrages :
UNE PECHE AU HARENG (1930 – 13 min.)
TRAINS DE PLAISIR (1930 – 8 min.)
UNE IDYLLE A LA PLAGE (1931 – 23 min.)
OSTENDE, REINE DES PLAGES (1931 – 11 min.)
LES JEUX DE L'ETE ET DE LA MER (1936 – 12 min.)
VACANCES (1938 – 10 min.)
OSTENDE 1930 – montage de Luc De Heusch (2004 – 11 min.)

« Dès IMAGES D'OSTENDE, sa caméra caresse les bateaux enfumés, glisse sur les ancres abandonnées des môles, avant de s'arrêter, contemplative, devant les jeux de la nature, vaguelettes des mares, mouvement des dunes herbues, va-et-vient de l'écume et de la mer. »
A.Tournès, JEUNE CINEMA, mai-juin 1988