JOE HILL

De : Bo Widerberg

Avec : Thommy Berggren, Anja Schmidt, Kelvin Malave, Evert Anderson

Suède / EU, 1971, Edition Collector, Version restaurée - 117 min
zone 2, Couleur, Langue : anglais, suédois sous-titres : français Scenario, réalisation, montage : Bo Widerberg • Photographie : Jörgen Persson, Petter Davidson • Direction artistique : Ulf Axen • Musique : Stefan Grossman • Producteur exécutif: Waldemar Bergendahl
17.00 €


1902. Joel et son frère Paul Hillström, immigrés suédois, débarquent à Ellis Island. Ils doivent faire face à l’effroyable pauvreté qui règne dans les quartiers de l’East Side. Paul quitte New-York, Joel y reste, amoureux d’une Italienne. Cette liaison est de courte durée. Plus rien ne le retenant à New-York, Joel, devenu Joe Hill, se met en route vers l’Ouest pour retrouver son frère...

Invisible pendant 40 ans, le film de Bo Widerberg, devenu un mythe tout comme son personnage principal, pionnier des luttes sociales du XXème siècle aux USA, renaît plus de 100 ans après la mort de Joe Hill. Portrait d’un homme, d’un mouvement, d’un engagement, c’est un film inoubliable, qui a marqué toute une génération, dans une version magnifiquement restaurée.

D’une modernité et d’une force stupéfiantes, ce road-movie social, porté par la performance de Thommy Berggren et l’inspiration de Widerberg, rend hommage au chantre des Industrial Workers of the World (IWW) dont l’influence a été déterminante chez Bob Dylan ou Joan Baez. Immigration, pauvreté et injustice sont à l’origine de la naissance du syndicalisme ouvrier américain ainsi que les thèmes de prédilection des films de Bo Widerberg.

Romancier, scénariste et critique de cinéma, Bo Widerberg (1930-1997) est considéré avec Le Péché suédois (1963) et Le Quartier du corbeau (1963) comme le chef de file d’une « Nouvelle Vague » suédoise, sociale et hédoniste. Cannes le consacre avec le triptyque Elvira Madigan (1967, Prix d’interprétation féminine), Ådalen 31 (1969, Grand Prix) et Joe Hill (1971, Prix spécial du Jury).

....................................................................................................................................................................................................
La collection COLLECTOR réunit les films qui ont marqué l’histoire de MALAVIDA : MASTERS CINÉMA RESTAURÉS / BONUS INÉDITS / LIVRETS ÉTOFFÉS / NOUVELLES AFFICHES DESSINÉES

BONUS :
LA BALLADE DE JOE HILL documentaire sur le tournage du film (2015 - 60 mn - VOSTF)
JOE HILL avant-programme AFCAE présenté par Jean-Jacques Bernard (2015 - 7 mn)
LIVRET 20 pages :
Photos du tournage commentées par Peter Schildt

PARTIE ROM :
Portrait de Thommy Berggren, entretiens avec Olivier Assayas, Jörgen Persson & Petter Davidson tirés de L'Avant-Scène n°674 sur Joe Hill (été 2020)
....................................................................................................................................................................................................

« Un grand film sur la fraternité et l’envie de vivre » FRANCE CULTURE

Prix du Jury FESTIVAL DE CANNES 1971