L'ARBRE DU DESIR

De : Tenguiz Abouladze

Géorgie, 1977, pal, 1,66 - 107
2, couleur, mono
10.00 €


Dans un village reculé du Caucase, peu avant la Révolution, Guédia et Marita vivent le début de leur amour. Mais, dans cette société encore ancestrale, leur destin est soumis à la décision du Conseil des sages. La jeune fille se voit contrainte d'épouser Shota, issu d'une famille fortunée ...

Adaptation de plusieurs récits de Gueorgui Leonidze, le film fait partie de la trilogie d'Abouladze, entre L'Incantation (1968) et Le Repentir (1984), œuvres liées par leurs thématiques communes : la tyrannie, l'humiliation de l'homme par l'homme, les conflits de générations et en toile de fond, la Géorgie, si chère au cœur du cinéaste.

Tenguiz Abouladze filme des rêveurs, des anarchistes et des vagabonds. Il est question de rêves brisés, de fantaisies incomprises et de vies volées. Sur un ton poétique, tantôt drôle et amer, ce conte philosophique plaide pour la liberté et la tolérance. Abouladze confirme par la beauté formelle de cette œuvre qu'il est à la fois peintre et poète, en plus d'un grand metteur en scène.