LA BEAUTE DES CHOSES

De : Bo Widerberg

Avec : Johan Widerberg, Marika Lagercrantz, Tomas Von Br�mssen, Karin Huldt, Bjorn Kjellman, Kenneth Milldoff

Su�de, 1995, 130 min
zone 2, Couleur, Mono Directeur de la photographie Morten Bruus
Musique Mahler, Beethoven
Costumes Lotta Petersson
Chef d�corateur Palle Arestrup
Producteur Per Holst
R�alisation, montage et sc�nario Bo Widerberg
Production AB Svensk Filmindustri
13.00 €


1943. Alors que ses camarades de classe ne parlent que de sexualit�, un amour interdit na�t entre Stig, jeune lyc�en et son professeur Viola. Stig est attir� par cette femme belle et mature, Viola aime chez Stig sa jeunesse et son innocence. Mais il rencontre fortuitement Frank, le mari de Viola, repr�sentant de commerce, alcoolique et fantasque. Une �trange relation d�amiti� va na�tre entre eux.

Avec un prix � Berlin et une nomination aux Oscars, juste avant une mort pr�matur�e, La Beaut� des choses marqua le grand retour de Widerberg sur la sc�ne internationale. On y retrouve ses th�mes de pr�dilection, au croisement de la grande Histoire et de l�intime. Il construit son film � partir de ses souvenirs d'enfance � Malm�, pendant la 2e Guerre mondiale. L�amour chez Widerberg est souvent une invitation � l��mancipation des �tres, l��veil des sens se doublant d�une soif de libert� et de la naissance d�une conscience politique et morale�

Romancier, sc�nariste et critique de cin�ma, Bo Widerberg (1930-1997) est consid�r� avec Le P�ch� su�dois (1962) et Le Quartier du corbeau (1963) comme le chef de file d�une nouvelle vague su�doise, spontan�e et sensuelle, sociale et h�doniste. Cannes le consacre avec le tryptique Elvira Madigan (1967, Prix d�interpr�tation f�minine), Adalen 31 (1969, Grand Prix) et Joe Hill (1971, Prix sp�cial du Jury). Apr�s un d�tour par le film de genre qui sera marqu� par de grands succ�s publics (Un flic sur le toit), sa carri�re s�ach�vera avec La Beaut� des choses, o� l��rotisme est plus pr�sent qu�� l�habitude.

Version su�doise sous-titr�e en fran�ais

Livret 16 pages : biographie, articles de Marten Blomkvist et Stig Bj�rkman

Master restaur�


Ours d'argent - Berlinale 1996