LE BOXEUR ET LA MORT

De : Peter Solan

Avec : Stefan Kvietik (Jan Komínek), Manfred Krug (Kraft), Valentina Thielová (Helga), Józef Kondrat (Venzlak)
Slovaquie, 1963, PAL, 4/3 - 120 min
zone 2, N&B,
12.00 €


Titre original: BOXER A SMRT

Version originale slovaque sous-titrée français

Le commandant du camp de concentration Kraft s'aperçoit par hasard que le détenu Kominek est un ancien boxeur professionnel. Du jour au lendemain, il devient alors le sparring-partner de Kraft et obtient, malgré lui, une position privilégiée au sein du camp. Mais son attitude change après la mort de son ami Venzlak...

La sortie du BOXEUR ET LA MORT fut retardée pour des raisons idéologiques pendant des années. L'innovation qu'il aurait représenté en 1956 fut donc moins surprenante en 1962, même si le film demeure une des œuvres les plus fortes jamais réalisées sur les camps de concentration. Le film obtint une reconnaissance internationale avec plusieurs prix au Festival de San Francisco. Figure de proue du nouveau cinéma slovaque, Solan impose ensuite une œuvre satyrique très personnelle mais stoppée après 1970 et la normalisation.

Ce film concilie la liberté et les innovations d'un cinéaste majeur avec une mise en scène d'une modernité impressionnante et très osée pour l'époque: des acteurs allemands, qui, par un jeu sans effet, rendent leur insupportable inhumanité palpable; plusieurs langues parlées (allemand, tchèque) pour un effet de réalité; une sobriété exemplaire dans l'évocation des camps de la mort, laissant l'imagination marquer les esprits plus qu'un lourd pathos et un sens visuel virtuose typique de cette décennie miraculeuse.




Voir un extrait en vidéo :
Le Soleil dans le filet
envoyé par malavidafilms. - Les dernières bandes annonces en ligne.