LE SAC

De : Pal Zolnay

Avec : Manyi Kiss, István Iglódi, János Koltai, Margit Dajka, Ádám Szirtes
HONGRIE, 1966, PAL, 1.37 - 82 min
2, N&B, Mono
13.00 €


Simon, jeune sociologue, interrompt brusquement ses vacances et se rend dans son village natal, auprès de sa mère adoptive. Il est accueilli avec joie, mais aussi avec des reproches, car il n'est pas revenu depuis plus de dix ans, et ne sait même pas que son père adoptif est mort, deux ans auparavant.

Se ressourcer, renouer avec ses racines, respecter les valeurs traditionnelles sont des sujets chers aux cinéastes hongrois des années soixante. Pal Zolnay est particulièrement sensible à la thématique du quotidien et à sa poésie naturelle, comme en témoigne Le Sac, mais aussi son film le plus connu, La Photographie. Avec compassion, l’auteur insiste sur les visages ridés et mélancoliques mais pourtant pleins de lumière, chuchotant à nos oreilles : « Memento mori… ».

Le Sac est à la fois une subtile fresque de la vie rurale hongroise et un récit de début et de fin d’une vie. La jeunesse insouciante qui se croit immortelle se retrouve face à la vieillesse et ses angoisses. Réflexion pleine de nostalgie sur le temps qui passe, la valeur du travail, l’amour maternel et le besoin de retrouver ses racines pour pouvoir s’envoler, Le Sac est un film d’une grande beauté et d’un authentique humanisme.
Né en 1928 à Budapest, et après des études diverses, Pál Zolnay entre finalement à l'Ecole Supérieure d'Art Dramatique et Cinématographique de Budapest, dont il sort diplômé en 1957. Il devient assistant de Zoltan Fábri et tourne son premier film intitulé Alarme d'avril (Áprilisi riadó) en 1961. Il réalise onze longs-métrages durant sa carrière, dont Photographie, primé au Festival de Moscou en 1972.

"Une belle réussite" CULTUROPOING





Voir un extrait en vido :
Le sac