MinoPolska 2

De : Divers

Pologne, 1958/1969, 45 min
2, Couleur, Mono
10.00 €


Retrouvez 5 nouveaux chefs-d'œuvre de l'âge d'or de l'animation polonaise à travers de merveilleux films, bijoux d'humour et de créativité !
Un nouvel hommage à un cinéma d'animation parmi les plus créateurs et les plus brillants de son époque.
Dès 3 ans !

Programme composé des films suivants :
LE CHATON ET LA SOURIS
de Wladyslaw Nehrebecki (1958/sans paroles/9')
Une petite souris découvre le croquis d'un chat endormi. En essayant de gommer sa silhouette, la souris fait apparaître le chat...en vrai ! La cohabitation s'annonce mouvementée !
AU FOND DES BOIS
de Wladyslaw Nehrebecki (1961/sans paroles/10')
Dans un village polonais, hommes et animaux cohabitent tant bien que mal. Ce qui ne convient pas forcément à Walentynowa qui a besoin de calme... Un hommage à un folklore coloré sur un rythme endiablé.
LE PETIT CORNIAUD
de Lidia Hornicka (1969/sans paroles/6')
D’abord marginalisé à cause de sa queue en tire-bouchon, un petit corniaud saura finalement tirer profit de cette originalité. Une ode aux particularismes et à la tolérance.
PETITE MIE
de Lucjan Dembinski (1959/sans paroles/10')
L’histoire singulière d’une petite boule de pain qui se transforme en fillette. De son arrivée au monde jusqu’à son périple vers Torun, la ville du pain d’épice, telles sont ses aventures atypiques tirées d’un conte traditionnel. Trop mignon !
REXY POLYGLOTTE
de Lechoslaw Marszalek (1967/sans paroles/10')
Malicieux et très doué pour les langues, Rexy est toujours prêt à dialoguer avec tous les animaux de la ferme. Heureusement qu’il est là pour désamorcer les conflits ! Rexy est un joyeux symbole de l’ouverture aux autres, par le créateur des fameux Lolek et Bollek. Une vraie star en Pologne.

BONUS :
>UN ELEPHANT EN RAYURES
d'Alina Maliszewska (Pologne/1960/11')
Un éléphant rayé se sent bien seul dans la jungle, au milieu des autres éléphants, qui le rejettent pour sa différence.
EN PARTIE ROM
>CAHIER LUDIQUE de 26 pages pour les enfants et les parents !
>DOSSIER DE PRESSE CINEMA (8 pages)




Voir un extrait en vido :