QUI VEUT TUER JESSIE ?

De : Vaclav Vorlicek

Avec : Dana Medrická (Doc. Ruzenka Beránková), Jirí Sovák (Doc. Jindrich Beránek), Olga Schoberová (Jessie), Juraj Visny (Superman), Karel Effa (Pistolník),

Tchécoslovaquie, 1966, 80 mn
zone 2, N&B, Mono
15.00 €


Titre original : KDO CHCE ZABIT JESSII ?
Titre anglais: WHO WANTS TO KILL JESSIE?

Version originale tchèque sous-titrée en français

Prix Jury Jeunes, FIF Locarno 1966

Henri Berankova est un chercheur un peu lunatique, alors que sa femme, Rose, s’apprête, elle, à présenter une invention révolutionnaire, transformant les cauchemars en doux rêves. Mais un effet secondaire étrange apparaît bientôt : le cauchemar disparaît … Mais pour se retrouver « pour de vrai » dans la réalité physique. Henri s’endort ce soir là en lisant une BD de science-fiction dont l’héroïne est une plantureuse jeune femme…

A la fois œuvre de genre et réflexion politique, le film réussit le prodige d'être la fois visuellement inventif et très drôle, grâce à un rythme effréné et à un excellent sens comique. Bien supérieur à ce qui faisait à l’époque de deux côtés du rideau de fer, le film reste un ovni au charme inimitable.

La beauté plastique de l'actrice principale, Olga Schoberová, la « Brigitte Bardot tchèque », la réussite de trucages sans prétention, un humour absurde et irrésistible et le générique en BD « animé », par le dessinateur Kája Saudek, en font une petite merveille dont les doubles-sens politiques ne sont pas pour rien dans la saveur truculente de cette indéniable réussite.

Vaclav Vorlicek
Né en 1930, élève à la FAMU, Vaclav Vorlicek débute comme assistant-réalisateur et tourne son 1er film, L’AFFAIRE LUPINEK, en 1960. Il s’imposera avec QUI VEUT TUER JESSIE ? et continuera ensuite une carrière prolifique, formant avec l’écrivain et scénariste Miloš Macourek un duo doué dans toute une série de films à succès, mariant humour, parodie et science-fiction : FIN DE L'AGENT W4C (1967) et MONSIEUR VOUS ETES VEUVE ! (1971) notamment.

Nouveaux sous-titres, inclus : livret de 24 pages




Voir un extrait en vido :