REZ DE CHAUSSEE

De : Igor Minaiev

Avec : Avec Maxim Kiseliev, Evguenia Dobrovolskaia, Svetlana Kruchkova
France - URSS, 1990, 1.66 - 66 min
Zone 2, Noir et Blanc, Mono
13.00 €


Dans la chaleur d’un soir d’été, Nadia est arrêtée par la police. Sergueï la laisse s'échapper. Un mois plus tard, ils se rencontrent par hasard à l'entrée d'une discothèque. Nadia, jeune femme délurée, séduit sans peine le jeune garçon timide. Après les premiers émois amoureux, les mois s’égrènent et Nadia reprend sa liberté sentimentale. Sergueï s’enfonce alors dans une jalousie maladive.

Film tranchant et poétique, ce deuxième long métrage d’Igor Minaiev est un poème visuel qui n’est pas sans évoquer l’univers de Leos Carax. Le N&B contrasté, la musique lancinante, la haute densité sensuelle composent une beauté plastique indéniable. Huis-clos intense et subtil, gouverné par le passage des saisons qui décompose peu à peu les sentiments, Rez-de-chaussée se distingue par son minimalisme, son élégance et sa douceur.

D’après une pièce d’Olga Mikhailova, libre adaptation de Carmen, tenue par une héroïne qui clame son envie d’aimer qui elle veut, se glisse en creux une critique sociale aiguë aux premières heures de la Perestroïka. Dans une Russie obsédée par les vieux démons, un vent de liberté inouï transparaît en filigrane de cette intrigue amoureuse entre brutalité et nonchalance. Un portrait réaliste et toujours actuel du blues soviétique.


BONUS :
- interview d'Igor Minaiev (45 mn – 2013)