SEBASTIANE

De : Derek Jarman

Avec : Leonardo Treviglio, Barney James, Neil Kennedy, Richard Warwick

Royaume-Uni, 1976,
zone 2, Couleur, Mono réalisation : Derek Jarman, Paul Humfress
scénario : Derek Jarman, Paul Humfress, James Whaley
photographie : Peter Middleton
musique : Brian Eno
production : Howard Malin et James Whaley pour Disctac Ltd
15.00 €


Au IVe siècle après J.-C., le magnifique Sebastiane est membre de la garde personnelle de l'Empereur Dioclétien. Quand il tente d'intervenir pour arrêter une exécution, Sebastiane est dégradé, puis exilé dans une garnison éloignée, un lieu désertique où les soldats, en manque de femmes, s’adonnent parfois à l’homosexualité...

Premier long métrage / coup d’éclat de Derek Jarman, seul film au monde entièrement dialogué en latin, Sebastiane est un péplum érotique stupéfiant, qui retrace le martyre de Saint-Sébastien en un portrait poétique, intime et libre, dont la beauté plastique et la force visuelle sont saisissantes. Transcendant la question du genre et liant révolte et homosexualité, Derek Jarman aborde ici, déjà, la sexualité dans sa dimension la plus politique, à l’orée d’une œuvre inoubliable.

Icône des mouvances punks, militant gay infatigable et virulent anarchiste, poète et plasticien fulgurant, artiste protéiforme et iconoclaste, Derek Jarman est une figure essentielle du cinéma anglais. Sélectionné coup sur coup à Berlin (Sebastiane, 1977), Cannes (Jubilee, 1978) et Toronto (La Tempête, 1979), il est immédiatement reconnu pour son esthétique somptueuse, singulièrement novatrice et poétique et son esprit critique de la société anglaise. Son influence s’avère aujourd’hui énorme sur toute une génération de créateurs.

"Premier film en latin, œuvre culte des circuits homos" AURÉLIEN FERENCZI

"Un grand classique du cinéma gay,
délirant, baroque et décadent" A VOIRE A LIRE

"Un poème érotique homosexuel" TELERAMA

VERSION ORIGINALE SOUS-TITREE EN FRANCAIS