THE LAST OF ENGLAND

By : Derek Jarman

With : Tilda Swinton, Spencer Leigh, Mark Adley

Royaume-Uni, 1987, 88 min
Zone 2, Couleur et N&B, réalisation, scénario : Derek Jarman
musique : Simon Fisher Turner, Marianne Faithfull
photographie : Derek Jarman, Christopher Hughes, Richard Heslop, Cerith Wyn-Evans
production : James Mackay, Don Boyd pour Anglo International Films
13.00 €


Composé majoritairement d’archives familiales du cinéaste, complétées d’images de ruines et de décadence, The Last of England, d’une actualité stupéfiante, dénonce la médiocrité d’une société, l’Angleterre ultra-libérale de Thatcher, dans une vision futuriste et altruiste où violences politiques, sociales et psychologiques sont intimement mêlées.

Tourné en super-8 gonflé, par moments filmé en vidéo, The Last of England est un
superbe journal intime underground, avant-gardiste, époustouflant de poésie et de beauté plastique. Utilisant l’Histoire comme métaphore de la société de son époque avec un esprit frondeur, anarchiste et lyrique, The Last of England, majestueux requiem à la bande son rageuse, célèbre le romantisme de la violence comme pure révolte. Ce film phare, visionnaire, pierre angulaire de la post-modernité a notamment révélé Tilda Swinton, meilleure amie et muse de Derek Jarman.


Icône des mouvances punks, militant gay infatigable et virulent anarchiste, poète et plasticien fulgurant, artiste protéiforme et iconoclaste, Derek Jarman est une figure essentielle du cinéma anglais. Sélectionné coup sur coup à Berlin (Sebastiane, 1977), Cannes (Jubilee, 1978) et Toronto (La Tempête, 1979), il est immédiatement reconnu pour son esthétique somptueuse, singulièrement novatrice et poétique et son esprit critique de la société anglaise. Son influence s’avère aujourd’hui majeure sur toute une génération de créateurs.

"Violent et nihiliste" LE FIGARO

"Un film poème et lyrique, un Londres embrasé par la violence. Des images d’une beauté frénétique " TELERAMA

"Un montage diabolique, une bande-son rageuse… Sulfureux. Cœurs fragiles s’abstenir ! " LE CANARD ENCHAINÉ

VERSION ORIGINALE SOUS-TITREE EN FRANCAIS