TROIS FILLES

De : Stefan Uher

Avec : Avec Alzbeta Strkulova, Jozef Cierny, Ivan Rajniak, Dusan Blaskovic
Slovaquie, 1967, 1.37 - 87 minutes
Zone 2, Noir et blanc, mono
8.00 €


Ruin� par la collectivisation, un vieil homme part sur les routes � la recherche de ses trois filles abandonn�es � des couvents pour �viter l�h�ritage. S�ur Clemencia, la plus jeune, fait partie d�un groupe de nonnes participant aux efforts de la nouvelle collectivit�. Mais les autorit�s du parti, d�rang�es par cet �trange mode de vie, voudraient dissoudre cette communaut�. Clemencia, belle jeune femme, est mandat�e pour les faire changer d�avis.

Avec l�entr�e des � troupes amies � dans Prague en 1968, Trois Filles fut retir� de l�affiche. M�connu, le film reste pourtant une �tonnante tragi-com�die. Fid�le � ses interrogations et influenc� par la modernit� de Miklos Jancso, Uher joue sur de longs travellings pour d�peindre des communaut�s en apparence radicalement h�t�rog�nes mais oblig�es de cohabiter.

Des personnages perdus, des id�ologies en pleine confusion, des relations perverses o� la tromperie se m�lange � la s�duction, Trois Filles est une nouvelle preuve de la capacit� de Uher � insuffler des double sens et un sous texte dans chacune de ses �uvres. Mais le film est surtout un jeu sur les corps, les uniformes, les apparences et les relations entre les sexes. Dans un contexte de surveillance permanente et d�auto-censure, nombre des sc�nes sont satur�es d�un �rotisme diffus et subtil. Jouissif !


LIVRET (16 p.) :
- Portraits de Stefan UHER, Alfonz BEDNAR, Stanislav SZOMOLANYI, Ilja ZELJENKA.
- Entretien avec S. SZOMOLANYI
- Critique par KATARINA MISIKOVA





Voir un extrait en vido :
Trois soeurs - Extrait