UNE NUIT TRES MORALE

De : Károly Makk

Avec : Margit Makay, Irén Psota, Carla Romanelli, Georgiana Tarjan, György Cserhalmi
HONGRIE, 1977, PAL, 1.66 - 110 min
2, COULEUR,
13.00 €


Jeno Kelepei est un étudiant pauvre mais heureux : la tenancière d'une maison de tolérance et ses pensionnaires l'ont pris sous leur protection. Lorsque sa vieille mère arrive en ville, celles-ci, pour dissimuler la réalité, transforment la maison de plaisirs en pension de famille...

Károly Makk est considéré comme une figure phare de la nouvelle vague hongroise. Les sujets traités par Makk sont tantôt sérieux, tantôt triviaux, mais toujours soucieux d’explorer les nuances psychologiques des personnages et de dépeindre le climat propre à son pays. Il ne craint pas d’aborder des sujets controversés et rarement évoqués à l’époque, comme l’homosexualité féminine ou la prostitution.


Une nuit très morale est une délicieuse comédie érotique qui baigne dans la nostalgie des maisons closes et de la belle époque de l’empire austro-hongrois. Ce film plein de couleurs est à la fois une comédie de boulevard, une réflexion sur la notion de la moralité et un portrait en creux de l’intelligentsia hongroise du XIX siècle.

Sélection officielle Cannes 1978